WINDHOEK, 17 novembre (Xinhua) — L’amnistie de trois mois sur les armes à feu et les munitions en Namibie, initialement censée avoir pris fin vendredi, a été prolongée jusqu’au 18 février 2017.
Le responsable des relations publiques de la police namibienne, Edwin Kanguanjivi, a annoncé jeudi que depuis le 2 septembre, 925 armes à feu, 44 000 munitions et 66 explosifs ont été remis aux autorités.
Selon la police, certaines des armes à feu remises ont été remises par des propriétaires, y compris des musées qui ne les voulaient plus.
D’autres ont été remises par des gens qui les avaient hérité des membres de la famille, alors qu’un certain nombre d’entre elles ont été reçues de personnes qui ont reçu les armes à feu et les munitions du gouvernement précédent.
La police a indiqué dans un communiqué que 237 personnes se sont présentées pour remettre leurs armes et munitions illégales. De ce nombre, 81 avaient acquis eux-mêmes des armées à feu; 72 les avaient hérité; 47 ont obtenu les armes à feu du gouvernement précédent; 18 ont ramassées des armées dans les buissons; 16 sont fermiers, deux collectionneurs et un chasseur. Fin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here