Le prêtre doit-il faire le show comme le Père Guy Amessan ?

Préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements depuis 2014,
le Cardinal , publie un deuxième livre d’entretien avec , « La Force du silence ». « Une puissante méditation spirituelle sur le silence comme voix de Dieu et voie d’accès à Dieu », écrit Le Figaro Magazine en introduction à l’interview accordée au Cardinal Sarah  pour commenter son dernier livre, paru chez , le 05 octobre 2016.

Africaposts vous publie l’extrait de l’interview, consacré au silence dans la liturgie catholique.

Interview Cardinal Sarah dans Magazine

En , c’est vrai, on croit que les cérémonies sont belles parce que les fidèles ont bien dansé et bien crié, après avoir entendu de longs discours. Mais il ne faut pas confondre la liturgie et notre culture propre. Cardinal Sarah

Le Figaro Magazine : Vous êtes préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, et vous plaidez pour que l’on accorde plus de place au silence dans la liturgie catholique. En Afrique, c’est rarement le cas ?

Cardinal Robert Sarah : En Afrique, c’est vrai, on croit que les cérémonies sont belles cardinal-robert-sarahparce que les fidèles ont bien dansé et bien crié, après avoir entendu de longs discours. Mais il ne faut pas confondre la liturgie et notre culture propre.

Tous les pays de mission, et plus particulièrement les , courent l’énorme danger de l’exhibitionnisme culturel. Un tel brouhaha, et l’absence totale du silence, ne permettent pas le face-à-face intime avec Dieu. Dans l’Eglise, en général, les cérémonies sont souvent devenues bavardes et bruyantes. Je ne dis pas qu’il ne faut pas chanter, mais je me bats pour qu’il y ait dans la liturgie un temps de silence et d’adoration. D’abord parce que le rituel le demande, mais aussi parce que je crois fondamentalement que l’homme retrouvera sa grandeur véritable lorsqu’il aura réappris à se mettre à genoux pour contempler et adorer silencieusement Dieu.

Commentaire de la vidéo du Père sur le site de La Croix

S’il faut du spectacle pour attirer les badauds à la messe, je me passerais volontiers de ces messes bruyantes où le folklore a pris la place du sacrifice ultime que représente l’Eucharistie.

La vidéo parle d’elle-même et fait le buzz sur les réseaux sociaux. Le journal La Croix lui consacre un article sur son site . Dans l’un des commentaires des internautes, on peut lire ceci :

la-force-du-silence-sarah« On voit bien que le Père Guy et son confrère n’ont pas lu le dernier ouvrage du Cardinal Sarah sur le recueillement qui doit être de rigueur tout au long de la messe.

Danser pour son Dieu, qui ne le ferait pas? Mais s’offrir en spectacle vêtu des vêtements liturgiques, se faire applaudir et filmer, accepter que les fidèles montent sur scène pour vous féliciter et vous essuyer le front me semble osé.

S’il faut du spectacle pour attirer les badauds à la messe, je me passerais volontiers de ces messes bruyantes où le folklore a pris la place du sacrifice ultime que représente l’Eucharistie. Le P. Guy et ses paroissiens auraient été mieux inspirés d’organiser cette danse profane dans la salle des de la paroisse. »

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *